Stage d’Aikiken et Aikijo avec Cognard Hanshi

Lien évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/737619397126660

MODIFICATION SUITE AUX DERNIÈRES ANNONCES DE RESTRICTION DE DÉPLACEMENT :

Le stage ne peut pas être maintenu en présence, il aura lieu en visioconférence les samedi et dimanche uniquement. Il faut trouver au moins un partenaire pour pouvoir pratiquer (vous pouvez organiser des groupes en extérieur).Horaires :samedi et dimanche 9h30 – 12h30 puis 16h – 18h30 lundi : pas de cours.

Le thème du stage sera « Okuden » et « les kaeshi en aikiken et aikijo ». Maître Cognard axera le travail sur les propositions techniques, à vous de vous échauffer avant les horaires des cours pour vous mettre en condition. Pour les personnes non inscrites au cycle et qui souhaitent participer, voici le lien vers la billetterie du stage :

https://www.helloasso.com/associations/academie-autonome-d-aikido/evenements/stage-aikiken-aikijo-en-visioconference-avec-cognard-hanshi?fbclid=IwAR3g_IY63h4Q-R1wDTjA6W_9G4dO5b3KOA5izgtkzIZdhmwRRKi9aPWUwr4

Atelier personnalisé d’Aïkishintaïso : Comment se déroule un APAT ?

Nous nous adressons à des personnes qui veulent prendre leur corps, leur vie, leur histoire en main et agir par elles-mêmes. Nous proposons une « gymnastique » personnelle quotidienne. Elle est déterminée après analyse de la posture pour chaque individu. Les gestes sont nombreux. Vous pouvez soit aller dans une de nos écoles pour les apprendre, soit avoir recours à un des assistants reconnus dont vous trouverez la liste sur notre site. Plus d’informations sur notre site // https://aikishintaiso.fr​ // Kobayashi Hirokazu Ryu © 2021

Aïkishintaïso : l’art martial intérieur

L’aikihintaiso, est une discipline reposant sur les concepts traditionnels japonnais d’harmonie Ai, énergie KI, esprit Shin, mouvement du corps Taiso. Elle s’enracine dans les arts martiaux, le zen, la pratique de l’ascèse en montagne des Yamabushi et la tradition ancienne de lecture du corps des physiognomonistes bouddhistes. Cette voie s’adresse à toute personne adulte qui veut entreprendre un travail intérieur pour mieux se connaître. Nous nous adressons à ceux qui veulent prendre leur corps, leur vie, leur histoire en main et agir par elles-mêmes. Les gestes sont nombreux. Vous pouvez aller dans une de nos écoles pour les apprendre. Plus d’informations sur notre site // https://aikishintaiso.fr​ // Kobayashi Hirokazu Ryu © 2021

Atelier Personnalisé d’Aïkishintaïso : de quoi s’agit-il ?

Nous nous adressons à des personnes qui veulent prendre leur corps, leur vie, leur histoire en main et agir par elles-mêmes. Nous proposons une « gymnastique » personnelle quotidienne. Elle est déterminée après analyse de la posture pour chaque individu. Les gestes sont nombreux. Vous pouvez soit aller dans une de nos écoles pour les apprendre, soit avoir recours à un des assistants reconnus dont vous trouverez la liste sur notre site. Plus d’informations sur notre site // https://aikishintaiso.fr​ // Kobayashi Hirokazu Ryu © 2021

Stage Iles de Lérins Mai 2021

Lien vers l’évènement Facebook :

https://www.facebook.com/events/1083246175481173/

Nous avons la possibilité de profiter du 22 et 24 mai 2021 d’un weekend de 3 jours Aïkido et Aïkishintaïso sur l’Île de Sainte Marguerite.

Nous pratiquerons dans un cadre enchanteur. Les cours seront assurés par MENNESSON Shihan, du samedi matin au lundi soir. Tarif des cours : 100 € pour les 3 jours / 70 € pour le weekend / 35 € le samedi.

Nous bénéficions pour l’hébergement sur l’île d’un tarif associatif de 130 € par personne en demi-pension (2  nuits, traversée aller-retour, prêt de salle compris). Tarif pour une nuit : 65 €.

Les accompagnants non pratiquants sont acceptés. Des arrhes à la réservation sont obligatoires pour confirmer le nombre de personnes, les personnes intéressées sont priées d’envoyer un chèque d’acompte de 30 € par personne à l’ordre de l’Académie d’Aïkishintaïso de l’Arrière-Pays Niçois, avec le bulletin joint à :

Mme VOARINO Cécile

1 Route de l’Adrech – Les Mas de l’Adrech -Villa Numéro 8

06 670 SAINT MARTIN DU VAR

Tél 06 11 99 13 37

Lettre de Cognard Hanshi, décembre 2020.

Akamon 28 décembre et 4 janvier


Depuis des années, un groupe s’est constitué au dojo dit Akamon. L’entraînement y est dur, le niveau élevé, et cela permet à tout le Kobayashi Ryu de progresser. Peut-être à votre insu, les élèves de ce groupe vous ont aidé à progresser, dans les EFE, dans les stages, et aussi, parce que nous partageons, nous tous pratiquants du Kobayashi Ryu, une conscience. Quand celle-ci grandit, nous grandissons tous. En ce début d’année, j’ai décidé de faire parler cette conscience partagée. C’est pourquoi vous recevez ce courrier qui, d’habitude, ne va qu’aux Akamonsha. Vous voici donc mis dans la confidence :
J’ai parlé avec quelques élèves d’Akamon et je me suis rendu compte que certains ne parvenaient pas à suivre le rythme. Je comprends que seul, chez soi, les autres manquent cruellement et il n’est pas facile de faire ce que l’on ferait sans faillir en cours collectif.
Je vous propose de reprendre au cours du 30 novembre et de refaire les exercices proposés en les répartissant sur plusieurs jours de la semaine, puis de même pour le cours du 7 décembre.
Il y a dans ces cours les bases nécessaires pour passer au niveau supérieur. Je comprends très bien que c’est difficile pour certains et je vous propose de me faire retour sur vos difficultés.
Il ne faut pas décrocher, il ne faut pas baisser les bras, il ne faut jamais se résigner.
Cette année covid peut être une année perdue, sans aucun progrès technique, avec une baisse de condition physique et de niveau d’énergie, ou bien, une épreuve très dure dont nous pouvons sortir vainqueur avec un renforcement de notre capacité de décision, de notre autonomie dans la pratique, de notre âme de budoka.
Quand, bientôt, nous reprendrons le chemin des dojos et les cours en commun, nous mesurerons à quel point c’est un bonheur de se côtoyer et de se renforcer les uns les autres.
Nous en sortirons grandis, renforcés et avec une capacité d’empathie plus profonde.
Nous serons ainsi mieux armés pour détecter les mouvements de l’opposant avant qu’ils n’aient lieu et pour comprendre les besoins de nos élèves.
Ce courrier est exceptionnellement adressé à tous les élèves de l’EFE et à tous ceux du Kobayashi Ryu. Si certains d’entre eux sont intéressés pour saisir cette opportunité de pratique, qu’ils s’adressent à des élèves d’Akamon pour obtenir ces cours du 30 novembre et 7 décembre. Dans la voie martiale, il est important de répondre présent quand une épreuve est proposée et il faut aussi savoir choisir de s’éprouver.
Le langage technique est complexe, les situations aussi mais il y a des dizaines de professeurs compétents et prêts à vous aider. Il suffit de leur demander. Si vous vous sentez trop jeunes pour essayer, je vous rappelle qu’autrefois, l’enseignement était difficile d’accès et que pour devenir élève, il fallait se faire accepter et faire ses preuves. Et c’est bien sûr les plus déterminés qui y parvenaient. Sur la voie, on ne tergiverse pas.
Les fêtes, je vous les souhaite joyeuses, heureuses malgré la cacophonie des oiseaux de mauvais augure, mais je vous souhaite aussi qu’elles ne soient pas un temps de baisse d’énergie et d’engagement.
Je vous souhaite, à vous et à vos proches, d’être formidables au cours de l’année 2021, formidable au sens premier du mot : « qui est à redouter » « qui inspire une grande crainte ».
Ce sera toujours le cas si vous élevez votre niveau d’énergie si haut que même le plus ignorant du fait martial percevra cette force extraordinaire qui vous anime et se trouvera pris entre la crainte et le désir de ce qu’il ressent alors.
C’est ainsi que, sans rien faire, vous éloignerez les importuns, attirerez les personnes capables de devenir disciples, et repousserez le mal, quelle qu’en soit la forme et la manière.

Compilation de démonstrations

Voici une compilation de plusieurs démonstrations d’aïkido effectuées par Cognard Hanshi et ses élèves

Lettre de Cognard Hanshi – Rentrée 2020

Chers Professeurs, chers élèves,

J’espère que vous avez passé un bon été. La reprise des cours dans les conditions actuelles n’est pas simple mais, nous sommes budoka donc habitués à faire face aux difficultés.
Cette lettre concerne principalement les enseignants mais elle est adressée à tous car c’est à tous qu’il appartient de s’assurer de la santé et du bien-être des autres.

C’est un défi, que nous acceptons, que de continuer l’enseignement en nous assurant de ne pas transmettre ce désormais trop fameux virus, sans cesser de transmettre les valeurs de l’aiki.
Il nous appartient de ne pas céder à la panique générale tout en observant et en faisant observer des procédures d’hygiène qui nous permettront de faire passer ces valeurs et de barrer la route à tout ce qui peut nuire à la santé de nos élèves.
Nous avons publié sur le site aikido.fr un protocole que vous pouvez présenter aux institutions qui en feront la demande.

Je vous recommande en outre de privilégier le travail des armes qui présente l’avantage de ne pas occasionner de contact physique entre les pratiquants.
Les cursus d’aikiken et d’aikijo sont tellement importants que nous avons là une matière suffisante pour plusieurs décennies d’enseignement.
Vous pouvez aussi développer l’aikishintaiso. C’est en quelque sorte un « yoga martial », un aikido à pratiquer seul. Il permet de garantir une distance bien réelle entre les pratiquants.
Même si vous n’êtes pas un spécialiste, en tant que professeur d’aikido vous avez tous la compétence minimum que procure la connaissance du kihon d’aikishintaiso que vous enseignez en début de cours. Si vous en avez besoin, sollicitez notre secrétariat pour qu’il vous soit envoyé des programmes de cours écrits que vous pourrez dispenser.
Tenez-nous au courant des difficultés que vous pourriez rencontrer.

Je ne doute pas de ce que vous avez depuis longtemps adopté les salutations à la japonaise.
Si ce n’était pas le cas, il faudrait le faire tout de suite.
Le salut japonais exprime le respect par l’inclinaison du corps mais aussi par la distance qu’il établit.
Si vous avez des enfants en cours, prenez bien le temps de leur expliquer ce qu’il convient de faire et d’éviter. Soyez encore plus attentifs que d’habitude à leurs comportements pendant le cours.
Prenez aussi le temps de rassurer les parents qui peuvent à juste titre demander des précisions à propos des mesures observées.

Nous pouvons nous lamenter à propos de cette épidémie mais nous pouvons aussi considérer que ce sont nos conditions de pratiques actuelles. En effet, étant donné que nous ne pouvons pas enrayer cette épidémie par notre seule volonté, nous sommes obligés d’en accepter l’augure. Considérons-la comme un adversaire et appliquons les règles aiki. L’adversaire n’est pas celui qui m’attaque mais ce qui fait qu’il m’attaque. Cherchons à comprendre pourquoi l’humanité est confrontée à une telle épreuve. Voyons ce que cela nous impose de modifier dans nos comportements et faisons en sorte que cette distance physique suscite en nous un désir de nous rapprocher intérieurement et nous permette de prendre conscience de l’importance de l’autre dans nos vies.
Depuis bien longtemps, j’attire votre attention sur l’excès de familiarité en usage dans notre société, l’absence de différence entre les générations, l’usage d’un langage dans lequel le je et le nous disparaissent au profit de l’indifférencié « on ». Même si nous ne pouvons en aucun cas nous réjouir de cette crise, essayons d’y voir ce qui est bon dans ce qu’elle nous impose.
Ajoutons qu’il n’est plus question de faire le déni de notre finitude et des limites de notre puissance. Peut-être trouverons-nous là de quoi revaloriser le vrai sujet en nous et en autrui en considérant que nous sommes d’autant plus précieux les uns pour les autres que nous sommes éphémères.
Cette crise nous engage à mettre les mots « éthique » et « responsabilité » au cœur de notre réflexion au moment de reprendre le chemin du dojo et nous invite à appliquer cette règle de l’aikido « faire passer l’autre avant soi » en prenant bien soin de lui.

AIKIDO & AIKISHINTAISO – Reprise des cours à Nice Espace Magnan

L’heure de la rentrée a sonné, et les cours hebdomadaires vont reprendre à l’Espace Magnan de Nice à compter du lundi 14 septembre 2020.

Les horaires restent inchangés, à savoir :

AIKISHINTAISO :

Lundi de 12h30 à 13h30

Lundi de 15h00 à 16h00

Lundi de 18h30 à 19h30

AIKIDO ENFANTS (à partir de 6 ans) :

Lundi de 17h15 à 18h15

AIKIDO ADOS & ADULTES (à partir de 13 ans) :

Lundi de 19h30 à 21h00

Mercredi de 19h30 à 21h00

Vous retrouverez les informations détaillées pour les inscriptions et tarifs sur le site de l’Espace Magnan :

 http://www.espacemagnan.com/PBCPPlayer.asp?ID=1888376

Mesures sanitaires liées au COVID-19 :

Les cours d’aïkido seront adaptés afin de respecter les gestes barrières.

Toutes les règles sanitaires applicables dans les lieux publics sont également de rigueur au sein de l’Espace Magnan, à savoir : gestes barrières, port du masque dès 11 ans, la distanciation, sens de circulation, soyez assurés que toutes les dispositions seront prises pour vous accueillir dans les meilleures conditions.

De plus, compte tenu de cette crise sanitaire, quelques mesures spécifiques ont été prises à l’Espace Magnan :

–      Seuls les adhérents de l’EM ou les personnes titulaires de la carte de bibliothèque peuvent accéder à nos locaux ;

–      Merci de venir avec le strict nécessaire et si possible en tenue pour pouvoir respecter les mesures de distanciation dans les vestiaires ;

–      Pour les cours qui ont lieu dans les dojos, il sera strictement interdit de marcher sur les tatamis avec des chaussures de ville.

–      Les enfants (-11ans) pourront être accompagnés par 1 seule personne ;

–      Il sera formellement interdit de rester dans les couloirs et sur le hall ;

–      Etant donné l’organisation de la circulation à l’accueil, les places sont limitées, c’est pourquoi le stationnement des poussettes, vélos, trottinettes etc… n’est plus possible pour l’instant. »

Nous espérons vous retrouver nombreux.

Suite de l’interview de Cognard Hanshi